Vos tatoueurs à Paris ne seront pas dans le Cantal en 2015

Certains des meilleurs tatoueurs de Paris avaient déjà réservé, sur leur calendrier, les dates des 3, 4 et 5 juillet 2015, pour une escapade annuelle dans le Cantal, au déjà mythique Festival International du Tatouage.

 

Parmi ceux-là : Stéphane Chaudesaigues, fondateur et président de l’événement, mais aussi Barbara Rosendo, talentueuse tatoueuse parisienne, et Pierre-Gilles Romieu, considéré par beaucoup comme le meilleur tatoueur de Paris.

 

Le mercredi 28 janvier 2015, la nouvelle est tombée, relayée sur les réseaux sociaux et par nombre de sites d’informations, à l’instar de Tattoos.fr : l’édition 2015 du Cantal In’k n’aura pas lieu. Ce même Cantal In’k qui, en 2014, avait accueilli ni plus ni moins que le premier tatoueur de Paris et de France, Bruno.

 

Stéphane Chaudesaigues, qui partage sa vie entre son village éponyme, Avignon et le studio de tatouage à Paris La Bête Humaine, s’est longuement expliqué sur les raisons l’ayant forcé à reporter ce 3e volet du Cantal In’k, par écrit et en vidéo, sur le site officiel de l’événement.

 

Parmi les motifs évoqués figurent des obstacles d’ordre logistique, des partenaires timides, des difficultés d’ordre budgétaire, ainsi que des facteurs liés à la sécurité même des festivaliers. Autant d’embûches qui, au grand dam de nombre d’amateurs de tattoo, font que vos tatoueurs à Paris ne se rendront pas en Auvergne pour célébrer l’arrivée de l’été 2015 au son des dermographes.

 

Qu’on se console : le tatoueur parisien Stéphane Chaudesaigues a tenu à ponctuer ses explications d’une touche d’optimisme. Non, le Cantal In’k n’est pas mort. Oui, il renaîtra de ses cendres, oui, il restera à Chaudes-Aigues, et oui, il permettra encore aux amateurs de tattoo de découvrir le tatouage de Paris, de Londres, des Etats-Unis et d’ailleurs, sur les hauts plateaux de l’Aubrac.